Running pain

Calf pain while running

En course à pied les mollets sont une partie du corps vulnérable aux blessures. Et pour causes, à chaque foulée lors de la propulsion du corps vers l’avant, les mollets doivent pouvoir répondre et supporter une force musculaire importante (c’est-à-dire tout le poids du corps lors d’une très courte durée). La force musculaire de propulsion se décrie entre 60% et 70% au niveau des mollets, ce qui peut facilement engendrer des blessures.

Comment les blessures au niveau des mollets apparaissent-elles ?

Comme pour la plupart des blessures, elles peuvent survenir de manière brutale ou au fur et à mesure du temps.

1 : Lorsque celle-ci apparait de manière brutale, les déchirures sont en première ligne. Également appelée "claquage", cela correspond à la rupture des fibres musculaires présentent dans le muscle lui-même. Lors d’une déchirure, l’athlète pourra entendre un bruit sournois et sera incapable de continuer quelle activité que se soit. Un hématome peut apparaître rapidement et le mollet peut enfler et devenir dur. Les 4 étapes du protocole « RICE » sont alors à mettre en place :

  • Repos : 3 semaines minimum et une reprise très progressive après 6 semaines
  • Immobilisation : la marche sera à éviter. Le canapé sera votre meilleur ami en journée
  • Compression : bas de contention ou bandage fait par un professionnel sera essentiel pour diminuer l’hématome
  • Élévation : cela permettra d’évacuer les toxines présentes dans le mollet

Il sera essentiel de respecter les 6 semaines de repos avant toute reprise d’activité pour éviter de se blesser à nouveau due à une mauvaise cicatrisation des fibres musculaires. Des étirements devront être effectuer avant et après activités mais également au quotidien.

2 : Lorsque la douleur apparait avec le temps et simplement lors d’activité physique, nous parlerons plus de contracture. Une contracture musculaire peut-être décrite comme une douleur sur un muscle dont la charge de travail est trop importante, sur un muscle mal échauffé ou mal étiré par exemple. Dans ce cas-ci, le muscle se durcit et l’athlète aura du mal à même marcher correctement. Il est évidement fortement conseillé d’arrêter sa séance, de s’étirer doucement et mettre du chaud pour permettre au muscle de se relâcher. La reprise d’activité pourra s’effectuer progressivement après 2 semaines.

3 : Le syndrome de loge est une autre pathologie qui peut également être présente chez certains sportifs. Il apparait lors d’effort trop important ou le muscle se retrouve compressé à l’intérieur même de sa loge extensible. La douleur s’estompe rapidement après tout effort physique mais revient tout aussi rapidement en cas d’activité trop importante. Si après quelques semaines les douleurs sont toujours présentes, une opération chirurgicale devra être faite et des séances de kinésithérapie planifiées.

Comment éviter toute blessure au niveau des mollets ?

Les étirements sont primordiaux surtout lors d’activité tel que les longues distances de course à pied.  Les mollets sont très sollicités dans un premier temps dû au temps d’activité mais également dû aux terrains (montées, descentes, cailloux, sols glissants…) ou ils doivent s’adapter pour nous permettre de garder l’équilibre.

Les douleurs aux mollets peuvent également être la conséquence à d’autres déséquilibres corporels ?

Oui ! En effet si la personne à les pieds plats par exemple, une rotation interne de la cheville sera automatiquement présente.Ce qui par conséquent engendrera des douleurs en chaine montante ;c’est-à-dire au niveau des mollets, genoux, hanches…. Il en sera en chaine descente.Si la personne cours en étant trop penchée vers l’avant, ou si une bascule du bassin est présente, des tensions peuvent avoir lieu au niveau des mollets.  

Comment une analyse pourrait déterminer la cause d’une blessure ?

L’application OCHY est conçue pour découvrir facilement sa propre technique de course et se corriger de manière autonome. Il vous suffira de télécharger votre vidéo de course grâce à un simple téléphone (5 secondes suffit) pour découvrir les points à corriger et/ou la cause de certaines douleurs. Un expert est également à votre écoute pour toute analyse plus approfondie ou des exercices de rééducation et/ou de renforcements musculaires vous seront envoyés. https://www.ochy.fr/analyse-course